La lumière

La lumière, c’est la première notion de base en photographie !

Pour l’appareil photo, il n’existe pas ni de lignes, ni de formes, ni de textures. Son capteur est sensible au flux de photons projetés sur la focale. Il “voit” la lumière que l’objet photographié reflète.

Professionnalisme en lumière

Savez vous quelle est la différence entre un amateur en photo et une personne expérimentée ? Le premier est souvent à la recherche d’un objet ou d’un sujet à photographier. Le deuxième chasse la lumière !

Tout type d’éclairage a du potentiel, mais sa mise en valeur dépend des vos compétences 🙂 Pour moi, un des premiers critères du professionnalisme du photographe est son niveau de la maîtrise de la lumière.

Notre cerveau fait un énorme travail pour qu’on puisse voir l’image globale dans n’importe quelles conditions de lumière. Les gens s’y sont habitués et ils oublient que l’appareil photo est conçu de façon plus primitive que notre vision.

Il faut voir la lumière, et en distinguer une bonne d’une mauvaise. Aussi, il faut comprendre comment un éclairage influence les images au final.

Propriétés de base

Selon la taille de la source de la lumière et de sa distance par rapport au modèle, on distingue la lumière directe et diffuse. 

Une grande la source de lumière près du modèle résultera en une lumière douce. Par contre une petite source de lumière écartée du modèle en donnera l’aspect contrasté.

Si vous faites les photos studio avec seulement une source de lumière, généralement le visage de votre modèle sera éclairé différemment. La moitié du visage tournée vers la lumière sera trop éclairé, et l’autre moitié restera dans l’ombre.

Dotez votre source d’éclairage d’un diffuseur, la lumière sera adoucie (ici, c’est la taille de la source de lumière qui sera donc augmentée). Si vous déplacez le modèle, vous pouvez avoir les ombres plus prononcées.

Le soleil est une source de lumière qu’on connaît au mieux 🙂 Il énormément grand, l’énorme distance qui nous en sépare résulte en la lumière dure.

Lumière directe

La lumière directe donne des images sans volume. Une telle lumière est produite, par exemple, par un flash dirigé sur le visage. Pour autant que possible, j’essaie d’éviter un tel éclairage lorsque je fais mes prises de vue.

Lumière latérale

La lumière latérale est beaucoup plus expressive ! Grâce à la présence des ombres, elle permet d’obtenir du volume sur les images, souligne le relief et la texture.

Elle convient également pour réaliser des portraits. Les photos réalisés à l’aide d’une source de lumière latérale conviennent très bien lorsqu’on fait des portraits masculins.

Contre-jour

La lumière venant de l’arrière est appelée le contre-jour. C’est l’éclairage le plus difficile, même pour moi 🙂 Par contre, c’est bien la lumière en contre-jour qui permet d’obtenir les images inhabituels !

J’aime bien utiliser la lumière en contre-jour en mes photos portraits pour souligner les contours du corps.

Juste pour dire tout de suite que si le soleil en contre-jour est la source de lumière principale pour vos photos, il ne faut surtout pas le regardez à travers le viseur optique ! Et peut être, il vous faudra également gérez la position les reflets sur vos photos. Leur dimension, leur nombre et positionnement changent lorsque vous changez de votre position.

Lumière diffuse

Lorsque le ciel est couvert de nuages, les rayons du soleil éclairent les objets de tous les côtés. Une telle lumière s’appelle la lumière diffuse. Elle donne des bas contrastes et de douces transitions tonales.

Rapport du carré inversé

Imaginez-vous trois personnes, assises dans une salle éclairée par une lampe. L’une d’entre elles se trouve à la distance d’un mètre de la lampe, la deuxième – à deux mètres, et la troisième – à trois mètres.

Selon le rapport précité, la deuxième personne est quatre fois moins bien éclairée de lumière que la première. Et la troisième personne en est neuf fois moins bien éclairée !

Vous pouvez donc vous imaginer qu’il est très difficile de réaliser une bonne photo de ce groupe sans utilisation de l’éclairage supplémentaire !

L’intensité de la lumière est inversement proportionnelle au carré de la distance de sa source. cela veut dire que si on double la distance entre la source de lumière et le modèle, celui-ci sera quatre fois moins éclairé.

Notre vision ne s’aperçoit pas trop de cet effet, mais il est bien évident sur les photos.

La meilleure lumière

Alors, quelle est donc la meilleure lumière ? Bien évidemment celle que vous savez utiliser, qui fait briller vos photos !

This entry was posted in Conseils photo, La lumière.

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*