Népal

Mon voyage au Népal

J’ai longtemps chéri l’idée d’aller au Népal – et finalement, début 2014, j’ai réservé un circuit auprès de l’entreprise de voyage allemande Chamäleon-Reisen.

C’était le troisième voyage que je faisais avec cette agence de voyage, et je ne m’attendais donc pas aux grandes surprises au niveau de son organisation – effectivement, de ce point de vue, même si on était dans un pays du tiers monde, tout autour du séjour était toujours impeccable.

On peut dire que jusqu’au moment de mon départ vers le Népal, le monde était toujours en ordre 🙂 Ce n’est même pas à Francfort, et non plus à Doha, où notre avion de Qatar Airways a fait l’escale, que l’autre vie a commencée – mais à l’arrivée vers Katmandou, ou le fil d’attente pour recevoir le visa népalais était interminable – je vous conseille donc vivement de s’en procurer en avance, dans une ambassade ou consulat népalais.

L’hôtel où nous sommes ensuite arrivés était super bien 🙂 comme tous les hôtels de ce voyage, par ailleurs – authentiques, érigée dans le style népalais, pensé – pour autant que possible – jusqu’au dernier détail du style – il n’y avait rien à dire contre le choix du voyagiste à ce niveau-ci 🙂

Le lendemain – un choc culturel ! Là-bas, le monde est très différent – l’entourage, les gens, les odeurs – tout a changé d’un seul coup ! …. Mais la première impression est la plus forte – et bien des fois, la plus juste – soit, on aime bien ce pays, soit on ne l’aime guère, on le déteste …. Je l’aime bien donc ! Visite de la ville royale et un sanctuaire hindou où on brûle les morts et les disperse ensuite dans la rivière, pour une bonne Renaissance …. L’odeur de cet endroit était incroyable ….

Le Népal est petit, mais ses paysage sont énormes ! Mis à part les montagnes, la vie quotidienne des indigènes qu’on arrive à observer un peu à travers la fenêtre du bus ne laisse pas trop de temps pour s’ennuyer lors de longs trajets.

On a fait ensuite l’escale au lac Phewa, d’où – le lendemain – on a fait une montée de 6 heures vers les sommets himalayens. La route nous menait à travers les petits villages montagnards où on a croisé beaucoup d’enfants qui y vivaient dans des conditions très modestes – pourtant, personne ne nous a demandé de la monnaie ! Pourtant, ce qui sautait dans l’oeuil, c’est la saleté du chemin – du plastic, des restes d’emballages, des ordures – tout le monde jette par terre ce dont on n’a plus besoin et part, tout simplement, et tout bêtement ….

Le trajet vers Lumbini, plein de virages sur les routes à travers les montagnes, nous a coûté une journée entière …. est-ce que ça valait le coup ? Je crois que oui, car une légende dit que c’est là où Siddhartha Gautama, le fondateur du bouddhisme, est né – son lieu de naissance est devenu le lieu de pèlerinage le plus sacré pour les bouddhistes.

Ensuite, une conduite, par un chauffeur de provenance hindou, en auto-pousse à travers le grand complexe templier – et le drôle de sentiment d’un touriste européen, plutôt bien à l’aise dans sa vie, envers les gens qui – visiblement – ne mangent pas assez, pas tous les jours non plus …. Mis à part les beaux bâtiments, on voit également la pauvreté absolue, juste à côté – et bien souvent, c’est très difficile à digérer …

Hélas, le parcours du parc national de Chitwan était un peu décevant – on n’a pas vu beaucoup d’animaux sauvages – seulement quelques rhinocéros noirs, et des crocodiles du loin , mais aucun cerf, aucun renard, pas de lièvres à cou noir …. Même pas un seul tigre de Bengale – alors, heureusement 🙂 … Ceci était récompensé par la soirée dans le camp avec des danses traditionnelles – et je me rends compte que je n’ai pas mis une seule photo de ces événement dans mon album …. C’est une omission de ma part, je vous promets de la rectifier 🙂

Bhaktapur. Le site du patrimoine mondial, la ville royale merveilleusement préservée, la pièce magique du moyen âge, la vivante capitale culturelle …. Juste avant notre départ, on a pu voir les trésors soigneusement conservés pendant près de mille ans – la place Taumadhi Tole, Nyatapola – la pagode à cinq étages, la Porte d’or …

Il est difficile de tout décrire en paroles – mes photos démontrent mes impressions nettement mieux 🙂 Et gardent mes souvenirs bien plus longtemps, comme d’habitude 🙂