Importance de l’heure pour la réalisation des photos

Hélas, de loin pas chaque paysage joli reste joli tout au long de la journée – généralement, il faut faire preuve de la patience et de l’observation afin de démontrer l’objet visé en sa meilleure forme.

Vue d'une colline

Vue d’une colline

Lors de la prise de vue en studio, on contrôle la situation – on peut donc réaliser les photos à tout moment. Par contre, lorsqu’on dehors, il faut considérer les conditions de l’éclairage extérieur – qui change des fois d’une manière frappante au courant d’une même journée.

L’heure de la journée

Midi, ce n’est de loin pas le meilleur moment pour prendre des photos: le ciel est généralement d’un teint pâle bleu décoloré, l’horizon est presque blanc (surtout s’il y a beaucoup de poussière dans l’air). La lumière aveuglante du soleil rend les couleurs inexpressives et les ombres noires privées de détails. Le contraste est tellement grand, que les visages des gens se transforment en des masques blanchâtres avec des orbites noires.

Dans les salières

Dans les salières

Par contre, deux heures avant le coucher du soleil, l’air devient plus transparent et le ciel prend une couleur bleue intense, la lumière du soleil devient plus chaude, le contraste se dissipe, et les couleurs sont beaucoup plus intenses et vivants ! C’est en ce moment, ainsi qu’une heure après le lever du soleil, des paysages sur les photos auront l’air exactement comme vous le voulez – ils vont sembler être clairs et ensoleillés.

Si la journée est nuageuse et le ciel est couvert, on peut utiliser cette douce lumière diffuse pour les portraits. Ici, il y a juste une règle à retenir – éviter de capturer le ciel, car dans la plupart des cas, il sera surexposée sur les images.

Formation rocheuse dans la mer

Formation rocheuse dans la mer

La dernière heure avant le coucher du soleil l’appelle l’heure d’or (ou bien, environ une demi-heure après le lever du soleil tôt le matin) – et c’est le meilleur moment pour la prise de vue de paysages, des objets d’architecture, des portraits, – de tout ce qu’on peut prendre en photo à l’extérieur. Le contraste est relativement doux, des couleurs sont riches et saturées. De longues ombres soulignent le relief et la texture des objets, mais gardent les détails et ne sont pas noires. À de telles heures, une vieille grange va ressembler à un palais, si elle être éclairée par ces magiques rayons d’or – il y a toutes les chances d’obtenir de merveilleuses photos !

Avec le coucher du soleil (ou à l’aube) tout est relativement simple – s’il est beau, on le prend en photo, sinon on attend ce que ça donne par la suite – dans des conditions favorables, la beauté des couleurs est évidente.

Maisonnettes colorées à la tropicale

Maisonnettes colorées à la tropicale

Beaucoup plus important par contre est de ne pas rater l’aube dans son lit, ni le coucher du soleil dans un restaurant, comme la plupart des gens le font. Si vous miser sur de belles couleurs – adaptez votre agenda !

Faites attention aux nuages – si le ciel est absolument clair, il est fort probable que le coucher du soleil sera triste. Si le temps est nuageux, vous pouvez ne pas voir le coucher du soleil, mais si les nuages se dissipent et laissent les lumières de soleil, vous aurez la chance d’observer une grandiose image ! Les couchers de soleil les plus beaux exigent que le ciel soit pas complètement clair, mais pas que des nuages non plus – c’est toujours une combinaison de légers nuages transparents avec des déchirures éclaircies entre eux.

Le matin, tout se passe à peu près pareil, seulement dans le sens inverse – seulement les couleurs sont un peu plus froides à l’aube (ceci est dû au fait que l’air matinal est plus propre, donc il disperse moins biens les rayons rouges). En outre, le matin, vous avez plus de chances de capturer les images avec du brouillard qui se propage dans de plaines et au-dessus de l’eau.

Après le coucher du soleil, il se peut qu’il y ait des moments très intéressants – les nuages éclairées démontrent une étonnante richesse de nuances du rouge. La lumière pourpre, en alternant d’or de l’aurore, paraît à l’ouest et s’éteint environ une demi-heure après le coucher du soleil. Cette lumière est particulièrement vive lors des journées sèches (car l’air contient alors beaucoup de poussière). Si à ce moment, on fait un demi-tour et on regarde à l’est, on pourra voir un paysage doucement éclairée d’un teint de framboise, de la même luminosité que le ciel, rose en-dessous devenant mauve, violet et enfin bleu. La barre rose à l’est s’appelle la Ceinture de Vénus, et la bande bleuâtre au-dessus de l’horizon est l’ombre de la terre dans l’atmosphère.

Le crépuscule est le moment idéal pour la prise de vue des paysages et de l’architecture. Le laps du temps après le coucher du soleil (ou avant l’aube), lorsque la luminosité du ciel est comparable à la luminosité des objets éclairés par la lumière artificielle, est appelée en ma langue natale “le temps de régime” – pour un photographe, un faible niveau de contraste et l’équilibre entre l’éclaire naturel et artificiel permettent d’obtenir les couleur bien saturées préserver les détails sur les images. Afin de réaliser de beaux paysages nocturnes, n’attendez pas la tombée de la nuit, mais profitez de ce moment. Par contre, le vent pourrait s’avérer votre pire ennemi si vous réaliser des photos avec de longues expositions.

Prendre les photos la nuit est très difficile – le contraste entre les lumières et les ombres est beaucoup trop élevé. En outre, de trop longs expositions (plus de 30 secondes) génèrent du bruit (produit par chaleur du capteur de l’appareil photo). Par contre, des passants occasionnels seront à peine visibles sur la photo finale – ils se transformeront en de fantômes à peine perceptibles, et les feux des voitures passantes dessineront de belles bandes, transformant les rues d’une en des rivières de feu.

La météo et la longue attente

La météo a une énorme influence sur l’apparence de la scène et de l’ambiance générale de la photo – la prise de vue quand il fait clair est agréable et bien gérable.

Centre de Curaçao

Centre de Curaçao

Cependant, les conditions météo extrêmes peuvent avoir pour l’effet un incroyable éclairage fantastique – il n’y a rien de plus beau que le soleil du soir, soudain apparu à travers des nuages de foudre.

Surveillez donc la météo, apprenez à apprécier les possibilités photographiques dans chaque état de la nature et les utiliser lors de vos séances photo.

Cactées au sol rigide

Cactées au sol rigide

S’il faut attendre une ou deux heures, ce n’est pas un problème du tout – parfois la lumière souhaitée se laisse attendre pendants des jours – les orages, le brouillard, l’arc en ciel, le givre sur les arbres arrivent pas tous les jours, on est bien d’accord. Des fois, il faut attendre beaucoup plus longtemps – une bonne combinaison de la météo, du temps de l’année et des tas d’autres facteurs peut arriver qu’une fois dans l’année, et vous aurez de la chance si vous pouvez être au bon moment au bon endroit.

Bonne chance donc, à vous et à vos photos !

This entry was posted in Conseils photo, Photographe and tagged , , .

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*